• Dr Sandrine Mubenga
    Dr Sandrine Mubenga (Photo : Droit Tiers)
  • Nom

    Sandrine Ngalula Mubenga

  • ALIAS

    Notre Dame de l’Electricité

  • LIEU DE NAISSANCE

    Kinshasa

  • DATE DE NAISSANCE

    jeu. 15/5/1980

  • METIER / PROFESSION / TITRE

    Ingénieur - Professeur - Entrepreneur

  • NATIONALITE

    Congolaise

Sandrine Ngalula Mubenga alias Notre Dame de l’Electricité

1980 - à nos jours
lun. 4/4/2022       dim. 20/8/2023       7 minutes et 45 secondes       1.995k Vues

Le Dr Sandrine Ngalula Mubenga, né le 15 mai 1980 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo (RDC), est une Ingénieure congolaise, Professeure au Département de technologie et de l’ingénierie de l’Université de Toledo (UT) dans l’Ohio aux États-Unis, où elle a obtenu sa licence en 2005, sa maîtrise en 2008 et son doctorat en  génie électrique, avec mention, en 2017. 

Elle est une ingénieure professionnelle (PE) enregistrée dans l'État de l'Ohio (États-Unis), avec une longue expérience dans les énergies renouvelables. Elle a fondé en 2011 SMIN Power Group, une entreprise basée aux États-Unis et en RDC, qu’elle a dirigé jusqu’en juillet 2020, année à laquelle a été désignée Directrice Générale de l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Electricité (ARE) en RDC. Elle est aussi  Fondatrice de STEM RDC Initiative (2018). 

Son travail et son dévouement lui ont valu plusieurs prix et distinctions, ainsi que la reconnaissance des plateformes telles que CEO magazine, Forbes Afrique, AMINA, Jeune Afrique, Toledo Blade, Portage County Gazette, Afrimpact, France24, Congo WebTV et bien plus. Il est réputée être une femme avec un caractère assez fort, assez ferme, avec un grand cœur. Sa devise personnelle est : « Faire de mon mieux dans la poursuite de l’excellence, donc dans tout ce que je fais… »

Mariée et mère de trois enfants, elle parle couramment anglais, français, kikongo, lingala, swahili et tshiluba. 

 

Jeunesse - En danger de mort par manque d'électricité

Sandrine Mubenga est originaire de Kikwit dans la province de Kwilu. Fille d’un diplomate aux Nations unies, elle a vécu dans plusieurs pays dont : la RDC, la France, le Sénégal et aux États-Unis. Elle a vécu à Kinshasa jusqu’en 1991 année à laquelle son père part en retraite anticipée et que la famille s’installe à Kikwit. C’est là qu’elle fait ses humanités scientifiques au collège de Kikwit.

A 17 ans, elle contracte une appendicite aigüe et elle doit se faire opérer d’urgence mais l’hôpital général de Kikwit pas d’électricité en raison d’une pénurie d’essence. La ville de Kikwit n’avait pas d’eau courante, ni d’électricité en ce temps. 

Pendant trois jours, la famille de Sandrine cherche du carburant dans la ville alors qu’elle se trouve entre la vie et la mort. Elle se tourne vers sa foi, et se promet que si elle s’en sortait, elle dédierait sa vie à trouver des solutions aux problèmes d’électricité. Le carburant étant trouvé, elle est opérée et s’en sort bien. 

 

Un pied dans les études, un autre dans le monde de l’entreprise

En 1998, Sandrine Mubenga quitte Kikwit part pour Kinshasa où elle débute une année préparatoire à la faculté polytechnique. En 1999, elle s’envole rejoindre ses parents qui se trouvent aux Etats-Unis et s’inscrit à l’Université de Toledo, dans l’Ohio. 

Elle y décroche une licence (Bachelor) en 2005, entrecoupée d’alternances chez General Electric, puis se spécialiste dans l’énergie solaire chez Advanced Distributed Generation, avant de débuter chez le distributeur d’électricité First Energy. Pour son projet de fin d’études, elle développe un système portable à base de panneaux solaires flexibles pour alimenter les appareils électroniques.

S’étant rendu compte que toutes les personnes haut placées dans ces entreprises avaient un diplôme de maitrise, elle rentre pour deux ans dans son Université pour en faire une. Pour son projet de fin d'études, elle transforma une voiture électrique en véhicule hybride grâce à l’intégration d’une pile à combustible à hydrogène et en développant ensuite une station génératrice d’hydrogène. Cette innovation lui rapporte le prix de la meilleure recherche du département de génie électrique l'Université de Toledo en 2008. 

Après sa maitrise, elle enchaîne quelques emplois dans le secteur de l’énergie solaire. En 2012, elle est retourne à l'Université de Toledo pour superviser la gestion de l'énergie sur cinq campus, économisant 5 millions de dollars sur cinq ans. 

Elle obtient, en 2017, un Doctorat (PhD) en génie électrique, Université de Toledo, Ohio. Pour sa thèse de doctorat, elle développe un système breveté de gestion de batterie pour le stockage d'énergie de grandes batteries Li-ion utilisées dans les véhicules électriques et les applications de réseau.

 

SMIN Power Group - Apporter l'électricité aux coins réculées du Congo

Malgré sa fulgurante ascension et ses multiples distinctions, Sandrine Mubenga n’oublie pas la promesse qu’elle s’est faite lorsqu’elle souffrait à 17 ans sur son lit d’hôpital. 

Elle fonde sa société SMIN Power Group en 2011, laquelle se spécialise dans la conception et l’installation des solutions d’énergie renouvelable, notamment des systèmes solaires (photovoltaïques). En 2013, Elle ouvre une filiale à Kinshasa afin d’apporter  l’électricité aux communautés les plus reculées de RDC. La société installe en RDC de nombreux systèmes solaires communautaires dans des zones non desservies par les réseaux nationaux, en utilisant la main d’œuvre locale.

 

STEM RDC Initiative - Inspirer et motiver les générations futures

En 2018, Sandrine Mubenga fonde l’Initiative STEM RDC (Sciences, Technologies, Ingénierie et  Mathématiques), un organisme à but non lucratif qui vise à encourager les jeunes en RDC, particulièrement les filles, à embrasser les études et les carrières dans l’ingénierie, les mathématiques, les technologies et de la science (STEM), tout en leur donnant des rôles - modèles. 

Elle est convaincue qu’avec les STEM, on peut doter le pays d’une main d’œuvre qualifiée des congolais, pouvant répondre aux problèmes du Congo et participer ainsi au développement du pays. Le projet est officiellement lancé en RDC en juin 2019 et a pu offrir une soixantaine de bourses d’études cette année-là.  Sandrine espère, d’ici 2030, fournir 700 bourses d’études.

En 2020, lors la pandémie de coronavirus, Sandrine Mubenga lance l’initiative de la fabrication de respirateurs. Les prototypes fonctionnels et pilote sont terminés et le processus de développement se poursuit. 

 

Présidente de conseil d’administration de l’ARE - Réguler le secteur de l'électricité 

En juillet 2020, Sandrine Mubenga est désignée Directrice Générale de l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Electricité (ARE) en RDC.

Pour éviter le conflit d’intérêt, elle quitté la présidence de sa société SMIN Power Group.

 

Professeur d’Universités

Le professeur Mubenga est professeur assistant en technologie de l'ingénierie à l'Université de Toledo, aux États-Unis, là où elle a effectué ses études en génie électrique.

Elle est également professeur et membre du conseil d’administration de l’Université Loyola du Congo, la première université jésuite en RD Congo, située à Kimwenza (Kinshasa).

 

Passe-temps …

Pendant ses moments de détente, Sandrine Mubenga aime faire du jogging et participer à des séances de zumba, un programme d’entraînement physique associé à des danses sud-américaines et cuisiner des mets typiquement congolais pour sa famille et ses visiteurs

 

Récompenses

En raison de son travail et de son dévouement, Dr Mubenga a reçu plusieurs prix et distinctions :

  • Le prix de la meilleure recherche du département de génie électrique de l'Université de Toledo en 2008 ;
  • Le prix « Nkoyi Mérite Award », décerné par l’Association des Congolais de Washington D.C (2009) ;
  • Le Prix 2010 du « Jeune ingénieur de l'année », décerné par l'Institut des ingénieurs en Electricité et Electronique (IEEE) aux États-Unis ;
  • Le prix 2017 des femmes africaines les plus influentes dans les affaires et les gouvernements ; 
  • Le prix 2017 de l’autonomisation de l’éducation en matière d’énergie propre (C3E) ; 
  • Le prix de « La thèse la plus remarquable » du Collège d'ingénierie de l'Université de Toledo en 2017 ;
  • Le prix « Best Paper Awards » de la « National Aerospace and Electronics Conférence », organisée en 2018 par IEEE. 

Elle a également été nominée, reconnue et présentée par des plateformes telles que le magazine CEO, Forbes Afrique, AMINA, Jeune Afrique, Toledo Blade, Portage County Gazette, Afrimpact, France24 et Congo WebTV.

Dr Sandrine Mubenga

 

Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Sources et références
 
Alpha Memidra Egbango © : Personnages.cd - Avril 2022

Autres Personnages de catégorie similaire