• Professeur Emérite Félix Malu
    Professeur Emérite Félix Malu (Photo : Droit Tiers)
  • Nom

    Félix Malu wa Kalenga

  • LIEU DE NAISSANCE

    Boma

  • DATE DE NAISSANCE

    mar. 22/9/1936

  • DATE DE DECES

    ven. 22/4/2011

  • METIER / PROFESSION / TITRE

    Professeur - Ingénieur - Chercheur

  • NATIONALITE

    Congolaise

Félix Malu wa Kalenga

1936 - 2011
sam. 23/4/2022       dim. 24/4/2022       5 minutes et 59 secondes       489 Vues

Félix Malu wa Kalenga est un ingénieur civil électronicien congolais, scientifique de renom et Professeur d’Universités. Spécialiste dans le domaine du génie atomique, il était un chercheur de classe exceptionnelle dans le domaine du génie atomique. L’œuvre principale de la vie du Professeur Malu est la promotion et l'utilisation de l'énergie atomique en Afrique et au Zaïre qui a abouti à la création, sous les auspices de l'OUA, du «Centre Régional d'Etudes Nucléaires de Kinshasa » (CREN-K), dont il a assuré la direction de 1965 à 2000.

Il est né le 22 septembre 1936 à Boma, ville portuaire de la province du Kongo-Central en République Démocratique du Congo (RDC), et décédé  le 22 avril 2011 à Kinshasa, à l'âge de 75 ans.

Ses pairs lui reconnaissent les qualités d’un travailleur infatigable, qui savait suivre avec sollicitude les efforts de tous, en particulier, des jeunes. Il était détenteur de plusieurs titres académiques en sciences appliquées et d’importantes distinctions académiques et grades : Médaille d’argent du mérite civique (RDC), Chevalier de l’ordre de la francophonie (France), Prix international du mercure d’or (Italie). 

 

Famille 

Félix Malu est fils de M. Malou (intellectuelle et cadre dans l’administration coloniale) et de Mme Félie (couturière).  

De son mariage en septembre 1968 avec Mme Mariette Thienza sont nés 5 enfants, dont 4 filles (Mano, Odia, Disanka et Raïssa) et 1 garçon (Félix). Il était également grand-père de neuf petits-enfants dont 6 filles et 3 garçons.

Sa fille, Raissa Malu Dinanga, a tout hérité de son père. Physicienne de formation, professeure des sciences et des mathématiques, auteure-éditrice de manuels scolaires, consultante internationale en éducation, elle est très engagée dans plusieurs projets au pays.

 

Scolarité 

Félix Malu fait de brillantes études primaires et secondaires à la Colonie scolaire de Boma, qu’il achève en 1954 (à l’âge de 18 ans). En 1962, il obtient son diplôme d’Ingénieur civil électricien et électronicien à l'Université Lovanium de Kinshasa. 

Il s'envole alors vers les Etats Unis d’Amérique (USA) où il s'inscrit à la prestigieuse University of California. Il y obtient un Master of science en 1963. Il va par la suite poursuivre ses études à l'Université catholique de Louvain (Belgique) d'où il sortira, en 1969, Docteur en Sciences Appliquées.

 

Carrière et travail scientifique

Felix Malu débute entant que professeur en sciences nucléaires à l’université Lovanium et ses recherches sur le réacteur TRIGA MARK II. Tout au long de sa fructueuse carrière (1969 – 2000), fut Doyen de la faculté polytechnique de l’Université de Kinshasa, Commissaire au commissariat général à l'énergie atomique (CGEA) en RDC et Directeur général du «Centre Régional d'Etudes Nucléaires de Kinshasa (CREN-K). C’est son effort à la promotion et l'utilisation de l'énergie atomique en Afrique, qui a abouti à la création, sous les auspices de l'OUA, du CREN-K.  

Le Prof Malou s'intéressait à l'étude des réacteurs pulsés et des effets de bruit associés. Il a montré en particulier comment les neutrons retardés et les effets d'inertie en température pouvaient être pris en compte, sous une forme analytique compacte, dans le calcul de la réactivité. Son équation préférée était l’équation interactive des particules atomiques, dite également "Potentiel de Yukawa" (potentiel électrostatique créé en tout point situé à la distance R de O par une distribution de charges électriques sous l'hypothèse de symétrie sphérique).

Il est l’auteur de plus de 120 publications de très grande qualité, se rapportant à l’électronique et la physique des réacteurs, aux systèmes énergétiques en Afrique centrale, à l’étude socio-économique de l’énergie dans les pays émergents, aux relations entre sciences, technologies et sociétés, etc. 

Le Prof Malu fut Directeur des études à la présidence de la République du Zaïre et Secrétaire d’Etat à l’Information et Presse (sous Mobutu). Il fut également membre à vie de l’Académie pontificale des sciences du Vatican pour la physique appliquée (depuis 1983).

 

Mort et hommages

Le professeur Félix Malu décède le vendredi 22 avril 2011 à Kinshasa, l’âge de 75 ans, de suite d’une longue maladie.

Au nom du gouvernement de la RDC, le Ministre de la Recherche scientifique en fonction, M. Jean-Pierre Bokole wa Mpoka, déclare que le Congo avait perdu un géant de la recherche au moment où le pays a tellement besoin d’hommes de sciences pour le développement de la recherche scientifique. 

Les éloges funèbres furent nombreux et de partout.  A l’Académie Royale des Sciences d’Outre-Mer de Belgique où il était membre depuis le 13 novembre 1979, on salue la mémoire de l’homme de sciences et de principes. Depuis l’Académie Pontificale des Sciences du Vatican, on salue son travail à la promotion et à l’utilisation de l’énergie atomique en Afrique et au Zaïre. 

Malu wa Kalenga fut mis à terre le 29 avril 2011 et repose depuis, au cimetière «Nouvelle Cité » de Mbenseke Mfuti, dans la commune de Mont Ngafula à l’Ouest de Kinshasa.

 

Reconnaissance 

Felix Malu était détenteur de plusieurs distinctions académiques, grades et dignités : 

  • Membre correspondant Académie des sciences d’Outre-mer Belgique
  • Membre fondateur Académie du Tiers Monde Trieste (Italie)
  • Membre fondateur de l’Académie Africaine des Sciences (Nairobi)
  • Membre de l’Académie pontificale des sciences du Vatican
  • Médaille d’or du mérite des sciences et lettres (RDC)
  • Prix international « Mercure d’or » (Italie)
  • Chevalier de l’Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures « La Pléiade » (France)
  • Commandeur de l’Ordre national du Léopard (RDC)
  • Médailles d’argent du Mérite civique (RDC)
  • Prix « Energy for mankind award 1987 » décerné par Global energy society for eradication of poverty and hunger, Akron, Ohio, États-Unis d’Amérique
  • Médaille d’argent du mérite civique (RDC), Chevalier de l’ordre de la francophonie (France), Prix international du mercure d’or (Italie).

 

Sa vision pour les générations futures

Selon le Dr Ir Georges Van Goethem de l’Académie Royale des Sciences d’Outre-Mer (ARSOM-KAOW), le professeur Malu « voulait que la jeunesse perçoive le bien-fondé de rester longtemps à l'école et de se diriger vers des métiers intellectuels… car, il était convaincu qu’une nation ne peut pas se développer et se construire sans cadres universitaires et sans recherche ! »

 

Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Sources et références
 
Alpha Memidra Egbango © : Personnages.cd - Avril 2022

Autres Personnages de catégorie similaire