• Artiste rappeur Bob Elvis
    Artiste rappeur Bob Elvis (Photo : Droit Tiers)
  • Nom

    Bob Elvis Masudi Matengo

  • ALIAS

    Le vrai soldat du peuple

  • LIEU DE NAISSANCE

    Kisangani

  • METIER / PROFESSION / TITRE

    Artiste Musicien

  • NATIONALITE

    Congolaise

Bob Elvis Masudi Matengo alias Le vrai soldat du peuple

à nos jours
lun. 14/2/2022       mer. 15/3/2023       4 minutes et 48 secondes       1.18k Vues

Masudi Matengo Bob, plus connu sous son nom de scène Bob Elvis, natif de Kisangani en République Démocratique du Congo, est un artiste rappeur et militant pro-démocratie congolais. Il est fils de Parfait Matengo.

Très engagé dans la situation socio politique de son pays, il est l’un des rares jeunes rappeurs qui font pression aux autorités congolaises. L’artiste ne manque pas l’occasion de dénoncer les acteurs politiques congolais qui, selon lui, abusent du pouvoir et vont à l’encontre du développement du pays. Mais il sait aussi rendre hommage à d’autres qui travaillent « pour l’intérêt » du peuple.

Bob Elvis est considéré aujourd’hui comme un leader d’opinion et l’une des figures emblématiques du Rap en RDC.

 

Jeunesse

Bob Elvis a grandi à Kisangani, ville où il est né. Il est diplômé en journalisme et en Communication des Organisations. 

Après la guerre tragique dites de « six jours » qui a eu lieu à Kisangani en juin 2000 (Deuxième guerre du Congo, 1998 – 2003), il quitte sa ville natale avec sa famille grâce à l’aide de la Croix Rouge (C.I.C.R), pour Kinshasa comme un déplacé de guerre.

 

Début en musique

Enfant traumatisé, la musique deviendra pour lui un exutoire et c'est dans le rap qu'il trouvera ses repères. 

Contrairement aux autres artistes congolais, Bob Elvis choisi de rapper aussi bien sur des thèmes sociopolitiques que sur des thèmes de divertissement. Les messages que le rappeur fait passer, d’un côté, véhiculent le sens du patriotisme, de la paix, et de l’autre,  expriment le ras-le-bol d’un artiste face à la pauvreté, aux violences sexuelles, et au manque du sens de responsabilité des gouvernants.

Le 30 Décembre 2015, il sort son premier album "J'amène La Clé''. L'album de 10 titres sera sacré " Meilleur Album Rap Congolais 2015" en février 2016 à Kinshasa et au Rap 2 Kin Awards 2015. Il lui permettra également de tourner dans les festivals en Asie et en Europe.

Grâce à son single "8 Millions de Morts ", il sera le premier Rappeur Congolais à faire l'objet d'un " Mémoire'' en septembre 2015 à l'Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Commun à Kinshasa (IFASIC). Il est aussi le premier rappeur Africain à participer au Festival De La Promotion Du Tourisme En Asie "SICHUAN 2016" à New Delhi (Inde) et au Festival "Pop Kultur 2016" à Berlin (Allemagne).

 

Elections de 2018

En 2018, une année électorale cruciale pour la RDC, Bob Elvis sort son deuxième album « Anti Médiocre », très engagé et qui dénonce sans détour la situation politique et sociale du pays. Dans la chanson phare qui a porté tout le projet « Dégage », l’artiste s’insurge contre le troisième mandat du Président sortant Joseph Kabila. 

C’est à partir de ce moment-là que ses chansons seront systématiquement censurées dès leur sortie. Un fait auquel l’artiste a fini par s’habituer. Les médias congolais boycottent ses chansons, dit-il, mais cela ne l’empêche pas d’être connu et de continuer à pratiquer son art.

Le 29 aout 2018, ses proches annonces sur les réseaux sociaux que l’artiste est porté disparu, à quelques heures seulement officiel de son album. Ses ravisseurs lui prendront pris tout ce qu’il avait sur lui : téléphone, porte-monnaie, habits, et vont le libérer quatre jours après, un dimanche. Selon son père Parfait Masengo, il n’avait pas subi des violences physiques pendant sa captivité. 

 

Lettres aux Tshisekedi

En octobre 2020, afin d’interpeller le nouveau Président de la République de la RDC, il sort le single « Lettre à FATSHI ». 

Le vendredi 5 novembre 2021, le rappeur resurgit avec un nouveau clip intitulé « Lettre à ya Tshitshi ». Dans ce nouveau clip, Bob Elvis s’adresse à Etienne Tshisekedi, le père du président congolais en fonction, Félix Tshisekedi, pour lui expliquer ce qu’est devenue la RDC. 

Il regrette le départ et le vide laissé derrière lui, se plaint de l’insécurité et la situation sociale précaire qui règne au pays, et va en sus décrier plusieurs figures de la scène politique du pays. Pour Bob Elvis, le système en RDC reste le même. Les dirigeants changent mais au fond, on remet les mêmes habitudes et on recommence.

 

Une censure qui ne passe pas

Le 9 novembre 2021, la commission nationale congolaise de censure des chansons et des spectacles décide d’interdire aux chaînes de télévision, stations de radio et autres moyens de communication installés sur le territoire congolais la diffusion de la chanson «Nini to sali te» du groupe MPR et de « Lettre à Ya Tshitshi » de Bob Elvis, au motif les artistes ont commis l’erreur de diffuser ces clips sans le dépôt préalable prévu par la loi.

Mais comme le buzz nourrit le buzz, la censure va plutôt inviter la curiosité envers les chansons incriminées et grâce à Internet, la consommation de ces chansons sur les plateformes en ligne explose. Le jour suivant, la Ministre d’Etat en charge de la justice Rose Mutombo ordonna à la commission de censure de rapporter la mesure. 

Début 2022, l’artiste annonce à ses fans sur son compte Facebook, qu’il venait de battre le record de vues sur la chanson « Dégage » et déclare avoir fait 4 ans sans concert ni promotion de ses œuvres dans les medias.

Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Sources et références
Alpha Memidra Egbango © : Benjamin Babunga Watuna - Février 2022

Autres Personnages de catégorie similaire