CE JOUR-LA... 9 février 2000 : Le RCD-Goma lance le programme de formation de ses nouveaux "cadres", dénommé "Programme de l'idéologie politique"

mer. 23/2/2022       mer. 23/2/2022       1 minute et 25 secondes       47 Vues

Le 9 février 2000, le RCD-Goma lance le programme de formation de ses nouveaux "cadres", dénommé "Programme de l'idéologie politique". 425 fonctionnaires des provinces du Nord/Sud-Kivu, Maniema et Nord-Katanga participèrent à cette 1ère session au Camp Kami, au Rwanda.

A la fin de l'an 1999, pour s'assurer d'une coopération plus efficace de ses administrés, le RCD-Goma avait annoncé qu'il lancerait, en 2000, un nouveau programme de formation des fonctionnaires et des chefs locaux. Et ce 9 fév 2000, un premier groupe est envoyé au Rwanda.

Beaucoup diront plus tard, à leur retour en RDC, qu'ils ne savaient pas qu'ils quitteraient Goma et n'avaient même pas pu informer leurs familles de ce qui leur arrivait ni du lieu où ils étaient emmenés.

Dans le camp Kami, les fonctionnaires congolais avaient été soumis à un programme idéologique rigoureux et à un entraînement paramilitaire. Le "Programme de l'idéologie politique" détaillait l'organisation du RCD-Goma en "cellules de base" ("Chembechembe") chargées de "propager l'idéologie du RCD-Goma à la masse populaire" et comprenait notamment un "chargé de sécurité" (qui désigne l'agent de renseignement) afin d'identifier les ennemis du changement et un "chargé de l'espionnage" (pour identifier les ennemis au sein de la cellule).

Les fonctionnaires en formation débutaient leurs journées à 5:30 du matin et devaient suivre aussi un entraînement physique avant de participer à de longues sessions visant à les persuader de collaborer activement avec le RCD-Goma.

Entraînés à marcher au pas, ils avaient aussi appris à manier les armes à feu. Selon les participants, des personnages militaires et politiques rwandaises importantes, y compris des représentants du FPR, venaient régulièrement au camp pour voir le progrès accompli.

Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Benjamin Babunga Watuna © : Benjamin Babunga Watuna - Février 2022

Plus des souvenirs