CE JOUR-LA... 25 février 1982 : Décès de Jean Joseph Litho Moboti Nzoyombo Te Awe, oncle du Président Mobutu et ancien Ministre des finances (1965)

sam. 12/3/2022       sam. 12/3/2022       1 minute et 11 secondes       2.371k Vues

Le 25 février 1982, décès de Jean Joseph Litho Moboti Nzoyombo Te Awe, oncle du Président Mobutu et ancien Ministre des finances (1965). Litho avait fondé GLM (Groupe Litho Moboti), puissant groupe commercial du Zaïre des années 70, mais qui tomba en faillite après sa mort.

Jean Joseph Litho fut d’abord cet agronome formé dans le Kongo Central, qui ira servir par la suite à Yangambi (en 1950). Il travaillera dans la Province Orientale jusqu’à la veille de l’indépendance. Il était donc parmi les rares cadres que comptait le pays au 30 juin 1960.

Originaire de Kawele, agronome de formation, membre fondateur du Corps des Volontaires de la Révolution (CVR) en 1966, Litho était un des piliers du régime Mobutu. Très écouté par Mobutu, l'on dit que c'est lui qui l'aida à se maintenir pendant ses premières années de règne.

Il possédait GLM, qui était propriétaire notamment de la Société agro-industrielle CONGOFRIGO et de VICICONGO... un véritable empire qui nourrissait tout le pays. Ses camions, ses avions, ses bateaux, ses plantations, ses immeubles locatifs étaient partout au Congo.

Tout s'y vendait: du simple papier-toilette aux voitures, en passant par les appareils électroménagers et les jouets. Sa société SGA possédait pratiquement tous les meilleurs immeubles locatifs de Kin. Ses manufactures étaient disséminées à Kin, Lisala, Bumba, Gemena, etc.

 

Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Benjamin Babunga Watuna © : Benjamin Babunga Watuna - Février 2022

Plus des souvenirs