CE JOUR-LA... 29 juin 1960, veille de la proclamation de l'indépendance, Ambroise Boimbo, arrache le sabre du Roi Baudouin

jeu. 30/6/2022       jeu. 30/6/2022       51 secondes       103 Vues

Le 29 juin 1960, veille de la proclamation de l'indépendance, Ambroise Boimbo, nationaliste congolais, arrache le sabre du Roi Baudouin, pendant que ce dernier salue la foule en voiture décapotable avec le Président Joseph Kasa-Vubu, sur le boulevard Albert 1er.

Ambroise Boimbo sera toutefois rapidement maîtrisé par la police (qui va lui asséner des coups loin des regards des curieux) et le sabre rendu au roi Baudouin. Sur ordre du souverain, Boimbo sera libéré le jour-même.

Arrivé en retard à l’aéroport, Robert Lebeck était le seul photographe à avoir été derrière le cortège royal et à avoir enregistré la scène, symbole du déclin de la puissance coloniale du Blanc et du chaos sanglant dans lequel le Congo allait bientôt sombrer.

Ambroise Boimbo était un ancien militaire, 7 ans dans l'armée. Il était originaire de Monkoto, dans la province de la Tshuapa. Il a travaillé comme électricien, vécut caché dans une bicoque... avant de mourir en 1989.

 

Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Benjamin Babunga Watuna © : Benjamin Babunga Watuna - Juin 2022

Plus des souvenirs