CE JOUR-LA... 15 mars 1951, Patrice-Emery Lumumba (âgé de 25 ans) épouse Pauline Opango (âgée de 14 ans)

dim. 3/4/2022       dim. 3/4/2022       2 minutes et 11 secondes       382 Vues

Le 15 mars 1951, Patrice-Emery Lumumba (âgé de 25 ans) épouse Pauline Opango (âgée de 14 ans). Il s'agit du troisième mariage de Patrice Lumumba, après 2 précédents échecs. De cette union naîtront 4 enfants : François, Patrice jr, Juliana et Roland.

Leur mariage connaîtra des périodes sombres, essentiellement à cause de l'engagement politique de Patrice Lumumba. Pauline Opango deviendra, très vite, un des premiers membres du Mouvement National Congolais (MNC), le parti de Lumumba.

En 1960, après les multiples crises qui entraînent le limogeage réciproque de Lumumba par Kasa Vubu et de Kasa Vubu par Lumumba, les militaires, soutenus par les Belges et conduits par Mobutu, mènent un coup d'état en 1961. Lumumba est placé en résidence surveillée.

Pauline Opango étant enceinte, accouche prématurément à cause des émotions dues à cet enchaînement d'événements. Marie-Christine, le bébé nouveau née attrape la jaunisse. Envoyée en Suisse avec sa mère pour des soins, la fille Lumumba nouvellement née décède 8 jours après. Pauline Opango reviendra avec le corps, mais Kasa-Vubu refusera qu'on enterre l'enfant à Léopoldville. Le corps de la petite partira seul au Kasaï avec les militaires sans pouvoir être accompagné par sa mère.

Cette histoire va profondément bouleverser Patrice-Emery Lumumba. Patrice Lumumba va, enfin, se décider d'écouter ses partisans qui le pressaient, pour sa sécurité, de les rejoindre à Stanleyville (Kisangani) où se trouvaient des militaires qui lui étaient fidèles. C'est sur son chemin vers Stanleyville que Lumumba sera capturé. Pauline Opango était avec son mari dans la même voiture quand celui-ci est arrêté. Depuis ce jour, elle n'aura plus les nouvelles de son époux, sauf cette lettre que Lumumba lui aurait écrite depuis la prison de Thysville (elle la lira bien plus tard dans les journaux).

A l'annonce de la mort de son mari, Pauline Opango entre d'abord dans un deuil noire. Elle n'a que 24 ans. Elle est alors obligée de fuir, avec d’autres lumumbistes, dans un camp de réfugiés politiques construit par les Nations Unies. Se sentant toujours sous la menace, elle ira rejoindre ses enfants en Egypte ou le Président Nasser lui offre l'exil. Durant ses longues années d'exil, Pauline refusera que ses enfants retournent à Léopoldville (Kinshasa), où cependant le Président Mobutu les invite.

C'est seulement en 1967 que Pauline Opango revient à Kinshasa, à l'invitation de Mobutu. Et en 1968, la famille Lumumba organise la cérémonie de fin de deuil.

 

Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Benjamin Babunga Watuna © : Benjamin Babunga Watuna - Mars 2022

Plus des souvenirs