CE JOUR-LA... 13 mars 2020, Benoit Lukunku Sampu, présentateur vedette de la télévision zaïroise des années 70-90, décède à Lisbonne au Portugal

dim. 3/4/2022       dim. 3/4/2022       2 minutes et 0 secondes       466 Vues

CE JOUR-LA... 13 mars 2020, Benoit Lukunku Sampu (Ben pour les intimes), présentateur vedette de la télévision zaïroise des années 70-90, décède à Lisbonne (Portugal). Il a écrit les pages les plus glorieuses de l’audiovisuel zaïrois, grâce à ses productions culturelles à succès.

Né à Mitwaba (Katanga) en juillet 1938, son destin bascule quand il fait la connaissance du journaliste Evariste Kimba (qui deviendra plus tard premier ministre du Congo). Grâce à lui, il s’engage dans le journalisme comme rédacteur dans la presse écrite.

Il va d'abord travailler à l’Essor du Katanga, puis à l’Echo. Entre temps, il poursuit une formation de reporter-cameraman, ce qui lui ouvrira les portes de grands événements postindépendance (il accompagne et filme Moïse Tshombe, puis travaille au cabinet du Pdt Kasa-Vubu)

Lors du coup d'Etat de Mobutu en 1965, il est proche du Haut Commandement militaire. Il immortalisera d'ailleurs, sur pellicule, les péripéties de la prise du pouvoir. Parallèlement à son travail à la télévision publique, Lukunku suit des cours de peinture et de publicité.

Lukunku va confirmer son talent de présentateur sur les plateaux de télévision de la RTNC d’abord, puis de Télé Zaïre ensuite. Son nom sera étroitement lié à la variété musicale, à travers les émissions de grande audience qu’il a eu à présenter au cours des décennies 70-80.

On se souviendra de lui notamment à travers ses émissions à grand succès: "Télé Cabaret", "Télé Show", "Variété Samedi Soir", "T40" (Température 40), "Alanga Nzembo", "Kin Kiese Kin Show", "Zaïre N°1", "En Vogue", "Le Bidule".  D’aucun admirait son élégance de mannequin.

Avec sa casquette de présentateur, il a côtoyé les grands noms de la musique congolaise moderne et a interviewé les grandes vedettes internationales de passage à Kinshasa. C'est d'ailleurs lui qui réalisa le dernier entretien de son ami Luambo Makiadi, 2 mois avant sa mort.

Au début des années 70, Lukunku réalise des courts et moyens métrages en guise de documentaires. En 1996, après près de 30 ans de loyaux services dans l’audiovisuel, Lukunku Sampu est envoyé comme diplomate (Ministre-conseiller) à l’ambassade de la RDC au Portugal.

 

Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Benjamin Babunga Watuna © : Benjamin Babunga Watuna - Mars 2022

Plus des souvenirs