• Mama Muilu KIawanga Nzitani
    Mama Muilu KIawanga Nzitani (Photo : Droit Tiers)
  • Nom

    Marie Muilu Kiawanga Nzitani

  • ALIAS

    Mama Muilu

  • LIEU DE NAISSANCE

    Nkamba

  • DATE DE NAISSANCE

    ven. 7/5/1880

  • DATE DE DECES

    lun. 27/4/1959

  • METIER / PROFESSION / TITRE

    Figure Historique

  • NATIONALITE

    Congolaise

Marie Muilu Kiawanga Nzitani alias Mama Muilu

1880 - 1959
ven. 4/3/2022       mer. 15/3/2023       4 minutes et 16 secondes       2.986k Vues

Marie Muilu Kiawanga Nzitani, dit Mama Muilu, né le 7 mai 1880 à Nkamba dans le Kongo – Central et mort le 27 avril 1959 dans la même localisation, est l’épouse de Simon Kimbangu et une résistante congolaise qui a tenu tête face à l'oppression coloniale belge afin de sauvegarder le mouvement révolutionnaire lancé par son mari. Elle est considérée, comme la Première Cheffe spirituelle de l’Eglise Kimbanguiste au regard de son apport dans l’encadrement des partisans et à la consolidation du mouvement kimbanguiste.

Elle est fille de Papa Mfuka (originaire de Nkamba) et de Maman Tuba (originaire du village de Kingombe). En 1913, Simon Kimbangu l’épouse coutumièrement. Le 4 juillet 1915, le couple Kimbangu se fait baptiser ensemble à la rivière Nkele, non loin de la mission protestante de Ngombe - Lutete, avec neuf autres personnes. Le même jour, ils célèbrent leur mariage religieux au village Masangi. 

De leur union est né trois garçons : Charles Daniel Kisolokele (12 février 1914 – 17 mars 1992), Salomon Dialungana (25 mai 1916 – 16 août 2001) et Joseph Diangienda Kuntima (22 mars 1918 – 8 juillet 1992).

 

Gardienne de Mouvement Kimbanguiste

Le 5 avril 1921, son mari Simon Kimbangu l’instruit de sonner la cloche le lendemain avant que le culte matinal du 6 avril 1921, un mercredi. Marie Muilu exécuta avec obéissance l’ordre de son mari, devenant ainsi la première femme catéchiste. Pour les autorités religieuses, elle avait donc enfreint la loi qui voulait que la cloche ne soit sonnée uniquement par les hommes et les dimanches. Un grief qui sera mis dans son « casier judiciaire ».

Le 12 septembre 1921, Simon Kimbangu est arrêté par l’autorité coloniale belge. Le 15 septembre 1921, Marie Miulu et ses enfants sont aussi arrêtés puis séparés : l’aîné, Kisolokele est envoyé à Boma « pour subir lavage de cerveau », les deux autres enfants (Dialungana et   Diangienda) avec leur maman sont assignés en résidence à Ngombe Kinsuka à NKamba (à environ 306 km de Matadi). Le 3 octobre, le jugement est rendu à l’encontre de Simon Kimbangu et il est condamné à mort. 

Le 10 octobre 1921, avant son incarcération, Simon Kimbangu demanda à voir sa femme et ses enfants. C’est en ce jour que Simon Kimbangu lui confia la mission de prendre soins des enfants, de conserver et de transmettre son message prophétique, et de veiller sur le mouvement naissant. 

Durant les 30 ans d’incarcération de Simon Kimbangu, c'est Marie Muilu qui est officiellement responsable de l’église. Elle fait preuve de beaucoup de courage car, en dépit de l’interdiction formelle des réunions des prières, elle organise clandestinement des rencontres à Ngombe Kinsuka, et ce, depuis l’arrestation de son mari  Simon Kimbangu jusqu’à sa mort en 1959. Elle ne cessa de soutenir son mari, s’identifiant à son appel, relayant ses mots d’ordre, encourageant ses fidèles, et luttant pour l’institutionnalisation du mouvement Kimbanguiste.

Pour les fidèles Kimbanguistes, Mama Muili est considérée comme la première cheffe spirituelle de l’église Kimbanguiste, au regard de son apport à l’encadrement des partisans et à sa consolidation.

Le 12 avril 1959, quelques avant sa mort, elle distribue les cartes de catéchistes aux premiers cadres de la nouvelle Église Kimbanguiste et avant de  passer le relais du leadership de l’Église à son troisième fils, Joseph Diangienda Kuntima, alors âgé de 41 ans. 

 

Décès 

Marie Muilu décède le 27 avril 1959. Son corps est enterré à Ngombe Kinsunka. 

Ainsi après son décès, l’Église kimbanguiste est officiellement reconnue par l’État colonial belge un certain 24 décembre 1959. Quelque mois plus tard, le 3 avril 1960, le corps de Simon Kimbangu est rapatrié à Nkamba. 

Le 10 octobre 2009, les ossements de Maman Muilu, sont exhumés de Ngombe-Kinsuka en présence d’une foule des fidèles, placés dans un cercueil et sont exposés à Kamba pour le recueillement. Ils seront placés, le 12 octobre 2009, dans un mausolée, aux côtés de la tombe du Prophète Simon Kimbangu, son époux.

 

Hommages et Réconnaissances

  • En 2020, la commune d'Etterbeek, en Région de Bruxelles-Capitale, renomme de manière temporaire le Square Léopoldville au nom du Square 'Marie Muilu Kiawanga Nzitani'.
  • Depuis 2021, l’ASBL « Pensons Bercail» de Pitchou Matuasilua milite pour la reconnaissance nationale et internationale de Mama Muilu comme « Héroïne Nationale ». A cet effet, elle a écrit un plaidoyer et financé la production d’un film intitulé  "Mama Muilu la résistante". C’est un long métrage de fiction d’une heure, réalisé par Johnny Balongi et produit par Pitchou Matousilua, qui a été lancé et diffusé en avant-première le 22 octobre à Bruxelles. Le film a aussi été retenu par le jury du festival international des films éducatifs Komane du Cameroun, et remporta le 4 février 2022 à Yaoundé, le « Prix Spécial du Koname ».
Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Sources et références
  • Qui est Maman Marie Muilu Kiawanga Nzitani ? Joséphine LUTANGU - Le blog de UJKi_BxL. [En ligne]Publié le 18 décembre 2009, Consulté le 2 Février 2022. Url : http://ujki-bxl.over-blog.net/article-qui-est-maman-marie-muilu-kiawanga-nzitani-41366972.html  
  • Marie Muilu Kiawanga Nzitani. Wikipedia.org. [En ligne] Dernière mis à jour le 13 Mars 2021. Url : https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Muilu_Kiawanga_Nzitani  
  • Pour l’émancipation des femmes africaines, des associations internationales lancent le plaidoyer et le prix Mama Muilu. Djodjo Mulamba - geopolismagazine.net [En ligne] Publié le 10 janvier 2022, Consulté le 14 janvier 2022. Url : https://www.geopolismagazine.net/pour-lemancipation-des-femmes-africaines-des-associations-internationales-lancent-le-plaidoyer-et-le-prix-mama-muilu/
  • RDC : Plaidoyer pour une reconnaissance officielle du sacrifice et la bravoure de Mama Muilu Kiawanga. Le Journal - quotidien d’informations générales. Edition n° 1379  du vendredi 14 au dimanche 16 janvier 2022.
  • Ngombe-kinsuka : les kimbanguistes ont exhumé maman Muilu. Alphonse Nekwa – Infobacongo.net [En ligne] Publié le 10 octobre 2009, consulté le 25 février 2022. Url : https://www.infobascongo.net/beta/2009/10/10/ngombe-kinsuka-les-kimbanguistes-ont-exhume-maman-muilu/  
Alpha Memidra Egbango © : Personnages.cd - Mars 2022

Autres Personnages de catégorie similaire