• Dr Denis Mukwege
    Dr Denis Mukwege (Photo : laprece.ca)
  • Nom

    Denis Mukwege

  • ALIAS

    L'homme qui répare les femmes

  • LIEU DE NAISSANCE

    Bukavu

  • DATE DE NAISSANCE

    mar. 1/3/1955

  • METIER / PROFESSION / TITRE

    Médecin - Prix Nobel - Militant DH

  • NATIONALITE

    Congolaise

Denis Mukwege alias L'homme qui répare les femmes

1955 - à nos jours
ven. 28/1/2022       ven. 1/4/2022       8 minutes et 1 seconde       518 Vues

Denis Mukwege, né le 1er mars 1955 à Bukavu en en République démocratique du Congo (RDC, alors Congo belge), est un chirurgien gynécologue de renommée mondiale et militant des droits de l'homme congolais, ainsi qu'un pasteur chrétien évangélique pentecôtiste. 

Connu pour son combat en faveur des femmes victimes de violences sexuelles au Kivu, le Docteur Denis Mukwege est le fondateur et le directeur médical de l'hôpital Panzi de Bukavu en République démocratique du Congo (RDC).

Surnommé «l'homme qui répare les femmes», il a reçu de nombreuses distinctions pour son engagement contre les mutilations génitales pratiquées sur les femmes en République démocratique du Congo, dont le prix Sakharov en 2014 et le prix Nobel de la paix en 2018.

 

Scolarité

Fils d'un pasteur pentecôtiste, Denis Mukwege effectue ses études primaires à l'athénée royal de Bukavu, puis poursuit ses études secondaires à l'institut Bwindi de Bukavu, où il obtient son diplôme d’Etat en biochimie en 1974. Après deux années passées à la faculté polytechnique de l'université de Kinshasa (UNIKIN), il trouve sa voie en s'inscrivant, en 1976, à la faculté de médecine du Burundi.

Son diplôme de médecin obtenu en 1983, il fait ses premiers pas professionnels à l'hôpital de Lemera, situé au sud de Bukavu. En 1984, il obtient une bourse de la Swedish Pentecostal Mission (La mission pentecôtiste suédoise) pour suivre une spécialisation en gynécologie à l'université d'Angers, en France. Il fonde avec un Angevin l'association France-Kivu pour aider sa région d'origine.

Le 24 septembre 2015, il devient Docteur en sciences médicales à l'université libre de Bruxelles après avoir soutenu une thèse intitulée « Étiologie, classification et traitement des fistules traumatiques uro-génitales et génito-digestives basses dans l’Est de la RDC».

 

Carrière et engagement

En 1989, il choisit de retourner au Congo pour s'occuper de l'hôpital de Lemera, dont il devint médecin directeur.

En 1996, lors de la première guerre du Congo, son hôpital est brutalement détruit lors de l'attaque de Lemera. Dr Mukwege échappe à la mort alors que plusieurs malades et infirmiers sont tués. Il se réfugie à Nairobi, puis décide de retourner au Congo. 

Avec l'aide du PMU (Pingstmissionens Utvecklingssamarbete, association caritative suédoise), Il fonde l'hôpital de Panzi  en 1999 en tant que clinique de soins gynécologiques et obstétricaux, et se mit à travailler sur des questions de santé maternelle et les mutilations génitales pratiquées sur les femmes. 

Dans une région où le viol collectif est utilisé comme arme de guerre, l'hôpital se spécialise dans la prise en charge des femmes victimes de ces agressions sexuelles, tant avec des blessures physiques, mais fournit également des services juridiques et psychosociaux à ses patients. Même les patients qui ne peuvent pas se permettre des soins médicaux après un viol sont traités gratuitement à l’hôpital Panzi. Le Dr Mukwege et son personnel vont ainsi aider à prendre en charge plus de 50 000 victimes de violences sexuelles. 

Profondément marqué par ces violences, il décide de faire connaître au monde la barbarie dont sont victimes les femmes à l'est de la RDC. Il est reconnu comme l'un des spécialistes mondiaux du traitement des fistules ; il reçoit à ce titre, entre autres, deux distinctions universitaires en 2010.

Le 25 octobre 2012, il est victime d’une agression en plein centre de Bukavu. Le gardien de sa maison est abattu après l’avoir alerté d’un danger, sa voiture est incendiée et Mukwege est ligoté. Mais grâce à l'intervention des riverains, qui se portent à son secours, il en sort sain et sauf. Il se réfugie alors quelques mois en Belgique avant de repartir travailler au Congo.

En 2018, il reçoit le prix Nobel de la paix avec Nadia Murad, pour leurs efforts pour mettre fin à l'emploi des violences sexuelles en tant qu'arme de guerre.

En 2020, le Président congolais Félix Tshisekedi est préoccupé par la sécurité du prix Nobel de la paix, Denis Mukwege. Au cours du Conseil des ministres, le chef de l'État va instruire le gouvernement d'assurer sa sécurité et d'ouvrir une enquête sur les menaces de mort à son encontre. Selon le président Félix Tshisekedi, « intimidations, correspondances haineuses et menaces de mort sont le lot quotidien du réparateur des femmes violentées ». Il vit sous surveillance à l'intérieur de son hôpital ayant été victimes de plusieurs tentatives de meurtres.

 

Ministère pastorale

En plus de son activité médicale, il officie comme Pasteur chrétien évangélique de courant pentecôtiste dans une église de Bukavu (RDC).

 

Plaidoyer en faveur de la paix à l’Est de la RDC

Dr Denis Mukwege est convaincu que « la justice congolaise demeure limitée dans la poursuite de tous les autres crimes de masse tels que ceux documentés dans le Rapport Mapping des Nations Unies et dans d’autres rapports complémentaires ».  

C’est ainsi qu’il plaide en faveur de la paix en RDC et de la mise en œuvre des recommandations du rapport Mapping et pour la reconnaissance, de l’usage du viol collectif  utilisé comme arme de guerre, comme un crime de guerre. Il propose à cet effet, que soit créé un tribunal pénal international pour la RDC afin de juger « les graves crimes qui y sont commis contre la population civile ».

 

Distinctions honorifiques

Décorations

  • 2009 : Chevalier de la Légion d'honneur (2009)

Prix

  • 2007 : prix des Droits de l'homme de la République française12
  • 2008 : 
    • prix Olof Palme
    • prix des droits de l'homme des Nations uni
  • 2010 : prix Van Goedart (Pays-Bas)
  • 2011 :
    • Clinton Global Citizen Award (prix de la fondation Clinton) 
    • prix Jean-Rey
    • prix international Roi Baudouin pour le développement
    • prix de la paix de la ville d'Ypres
    • German Media Prize
  • 2013 :
    • Grand prix de la fondation Chirac pour la prévention des conflits.
    • prix Nobel alternatif (prix Right Livelihood)
  • 2014 :
    • Hillary Clinton Award, décerné par le GIWPS (Georgetown Institute for Women, Peace and Security) 
    • Inamori Prize for Ethics (Japon – États-Unis) 
    • prix Primo Levi (Italie) 
    • prix Solidarité du CHU Saint-Pierre et Médecins du Monde (Belgique) 
    • prix Sakharov, remis au Parlement européen lors d‘une séance solennelle
    • médaille de l'Académie royale des sciences d'outre-mer (Belgique)
  • 2016 :
    • prix « Héros pour l'Afrique », accompagné d'un chèque de 100 000 euros, remis au Parlement européen par la Fondation pour l'égalité des chances en Afrique
    • prix Renfield de l'université de Pennsylvanie (États-Unis), accompagné d'un chèque de 100 000 dollars
    • prix des Quatre Libertés, décerné par la Fondation Franklin Delano-Roosevelt pour la Liberté de Vivre à l'Abri du Besoin, remis en présence du roi Willem-Alexander des Pays-Bas, de la reine Màxima, et de la princesse Beatrix
  • 2017 :
    • prix Grand Témoin de La France Mutualiste, décerné par le Jury Junior pour son livre Plaidoyer pour la vie. Le thème de l'année était : « L'engagement citoyen, héros d'aujourd'hui »
    • Citoyen d'honneur de la ville de Melun et signature d'une convention de coopération internationale entre la ville de Melun, son hôpital et l’hôpital de Panzi pour des échanges de médecins et l'envoi de matériels et machines médicales à Panzi
  • 2018 : prix Nobel de la paix, colauréat avec l'Irakienne Nadia Murad.

Distinctions universitaires

  • 2010 : docteur honoris causa de l'université d'Umeå (Suède).
  • 2010 : médaille Wallenberg de l'université du Michigan.
  • 2014 : docteur honoris causa de l'université catholique de Louvain (UCLouvain), qui met en avant son « anticonformisme porté par des valeurs de liberté, respect et audace ».
  • 2015 : docteur honoris causa de l'université Harvard.
  • 2018 : docteur honoris causa de l'université d'Angers.
  • 2018 : docteur honoris causa de l'université de Liège (ULiège).
  • 2019 : docteur honoris causa de l'université de Pennsylvanie (UPenn)
  • 2019 : docteur honoris causa de l'université nouvelle de Lisbonne (Nova)
  • 2019 : docteur honoris causa de l'Université de Montréal (udeM)
  • 2019 : docteur honoris causa de l'Université Protestante au Congo(UPC)
  • 2021 : docteur honoris causa de l'Université de Montpellier (UM)

Autres hommages

  • 2009 : élu « Africain de l'année 2008 » par le journal nigérian Daily Trust.
  • La promotion 2014-2016 des directeurs d'hôpital de l’École des hautes études en santé publique (Rennes) porte son nom et il en est le parrain.
  • 2012 : le Groupe de Recherche et d'Information sur la Paix édite le livre L'homme qui répare les femmes de Colette Braeckman. Sa réédition par le GRIP quelques années plus tard sera caractérisée par une nouvelle page de couverture et l'ajout de deux chapitres inédits sur son combat.
  • 2016 : 35e personnalité la plus influente du monde en 2016 d'après le magazine Fortune.
  • 2017 : le rappeur Médine sort un album intitulé Prose Élite dans lequel il lui consacre une chanson : « L'Homme qui répare les femmes »
  • 2018 : personnage secondaire de l'album de bande dessinée Kivu de Jean Van Hamme et Christophe Simon (éd. Le Lombard, coll. « Signé »).

L'action du docteur Mukwege pour venir en aide aux femmes violées, au moyen des opérations de chirurgie réparatrice qu'il pratique à l'hôpital de Panzi de Bukavu a fait l'objet de deux films documentaires :

  • 2014 : Congo, un médecin pour sauver les femmes d'Angèle Diabang.
  • 2015 : L'Homme qui répare les femmes : La Colère d'Hippocrate de Thierry Michel et Colette Braeckman.

 

 

Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Sources et références

Autres Personnages de catégorie similaire