• Raphaël de la Kethulle de Ryhove
    Raphaël de la Kethulle de Ryhove (Photo : Droit Tiers)
  • Nom

    Tata Raphaël

  • ALIAS

    Raphaël de la Kethulle de Ryhove

  • LIEU DE NAISSANCE

    Bruges (Belgique)

  • DATE DE NAISSANCE

    lun. 15/9/1890

  • DATE DE DECES

    lun. 25/6/1956

  • METIER / PROFESSION / TITRE

    Prètre

  • NATIONALITE

    Belge

Tata Raphaël alias Raphaël de la Kethulle de Ryhove

1890 - 1956
ven. 1/7/2022       ven. 1/7/2022       3 minutes et 7 secondes       150 Vues

Raphaël Marie Joseph Apollonie Ghislain de la Kethulle de Ryhove, plus connu sous le nom de «Tata Raphael », né le 15 septembre 1890 à Saint-Michel-lez-Bruges (Belgique) et mort le 25 juin 1956 à Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles) est un prêtre missionnaire scheutiste belge, qui s’est rendu célèbre en République Démocratique du Congo pour y avoir grandement contribué à développer les activités et installations sportives.

"Tata Raphaël" a été le fondateur de plusieurs écoles primaires et secondaires ainsi que d'associations et d'installations sportives dans ce qui était alors le Congo belge, où il vécut de 1917 à 1954. Il a également été le fondateur de l'Union sportive de Léopoldville. Il a construit dans les années 50, avec le soutien de l'Église catholique, le plus grand stade du continent africain de l'époque, le Stade Roi Baudouin.

Après sa mort, le stade Tata Raphaël y a ensuite été nommé en son honneur.

 

Famille, scolarité et premières missions en Europe

Fils de Henri et de Coppieters Victorine, Raphaël de la Kethulle a fait ses études primaires chez les Frères Xaviériens à Bruges et ses humanités au collège Saint-Louis, avant d'entrer, en 1908, au noviciat de la congrégation du Cœur Immaculé de Marie (scheutistes). 

Après ses études de philosophie et de théologie dans les séminaires de la Congrégation, à Scheut et à Louvain, il fut ordonné prêtre le 25 juillet 1914. Jusqu'en 1916, il est brancardier pendant la Première Guerre mondiale.

 

Mission au Congo

En juillet 1917, âgé de 27 ans, il est envoyé à Léopoldville (Congo-Belge). Il est attaché par la hiérarchie au vicariat apostolique de Mgr Van Ronslé et il va faire quelques mois de stage à la mission de Kangu au Muyumbe. En septembre 1917, il est nommé coadjuteur à Bikoro, dans le district du lac Léopold II, mais par suite des circonstances, il rentre à Léopoldville, où il recevra sa nomination de vicaire à la paroisse de Sainte Anne de Kinshasa.

Kinshasa ne compte en ce temps que 5.000 habitants. Soucieux de sort des jeunes, la première initiative de "Tata Raphaël" sera d'y ouvrir une école. Puis, en 1922, il met sur pied le premier groupe de scoutisme du Congo.

En 1931, il construit son premier stade à Léopoldville. En 1933, il ouvre une école moyenne et les premières compétitions de l'association sportive congolaise (fondée en 1911) sont organisées. En 1945 tout le cycle des humanités est institué à son école (Saint-Joseph).

"Tata Raphaël" vécut au Congo belge de 1917 à 1954, où il le fondateur de plusieurs écoles primaires et secondaires ainsi que d'associations et d'installations sportives, ainsi que le fondateur de l'Union sportive de Léopoldville.

 

Décès et reconnaissance

Le 25 juin 1956, Tata Raphael décède à Woluwe-Saint-Lambert à Bruxelles (en Belgique). Dès que la nouvelle de sa mort fut connue, l'ADAPES se réunit et délégua Monsieur Jean Bolikango pour assister aux funérailles à Scheut et y exprimer le désir de voir transférer les restes mortels à Léopoldville, pour que le Père puisse se reposer au milieu de ses enfants qu'il avait tant aimés. 

Ses funérailles auront lieu le 30 juin 1956, en présence de nombreuses personnalités. A la demande insistante de la population de Kinshasa, son corps fut rapatrié au Congo, où il fut enterré le 28 juillet 1956. Son cercueil fut déposé dans un mausolée près du stade roi Baudouin. Le stade Tata Raphaël sera ensuite nommé en son honneur.

 

Stade Tata Raphael de Kinshasa (Droits tiers)

Véracité des Faits

Nous accordons une très grande importance à la véracité et à l'exactitude des faits. C'est pourquoi nous et nos contributeurs investissons des moyens humains et du temps dans la selection et la validation des contenus. Mais au cas où dans un article, vous rencontrez un problème, une erreur, des améliorations à faire, vos observations, corrections, et critiques sont les bienvenues. Merci de nous contacter.

Sources et références
Cet article est issu des articles suivants :    
Alpha Memidra Egbango © : personnages.cd - Juillet 2022

Autres Personnages de catégorie similaire